Projet scientifique

Le projet scientifique de la Fédération sera dans la continuité du dernier contrat avec cependant une orientation plus forte vers l’agronomie et donc le rapprochement des équipes travaillant dans le domaine des sciences de l’environnement et celles dans le domaine de l’agronomie. Il continuera à s’inscrire dans le cadre général du développement durable et s’intéressera plus particulièrement aux interactions entre changement global, biodiversité et fonctionnement des systèmes environnementaux. Dans ce contexte, il est nécessaire de mettre en œuvre une gestion raisonnée des ressources naturelles et une prévention des risques liés aux activités anthropiques. Cette gestion raisonnée nécessite la connaissance des processus fondamentaux qui régissent le fonctionnement des systèmes environnementaux (qu’ils soient atmosphérique, aquatique, ou encore agricole), l’étude des réponses de ces systèmes au changement global et aux modifications anthropiques.

Les différents systèmes étudiés sont déclinés dans deux thématiques ayant des finalités différentes mais complémentaires : (1) les milieux et les écosystèmes (aquatiques, atmosphérique) avec une finalité plus spécifiquement de gestion et de protection et (2) les agro-écosystèmes avec une finalité plus centrée sur la production durable. Ces deux thématiques contribuent également à la production de services écosystémiques. La troisième thématique repose sur la modélisation de l’évolution de ces systèmes jusqu’à la production de scénarii intégrant tous les résultats obtenus dans les deux premières thématiques (cf. schéma ci-dessous).

Les actions de recherche traitées dans chaque thématique feront systématiquement intervenir plusieurs unités de recherche et/ou structures fédératives rattachées à des disciplines différentes, en partenariat avec des entreprises de la région. Elles répondront à des préoccupations actuelles majeures, à la fois sur le plan scientifique et sur le plan sociétal.

Les sorties du projet seront l’avancement des connaissances sur ces thématiques scientifiques, l’amélioration de la qualité des services et des produits générés par les différents systèmes environnementaux, et des recommandations vis-à-vis des gestionnaires territoriaux et des décideurs politiques. Elles contribueront également au renouvellement du contenu de formations de haut niveau (essentiellement en Master et Doctorat) ainsi qu’aux formations plus appliquées (Ingénieurs agronomes et chimistes, Licence Professionnelles, formation continue). Nous serons aussi très attentifs à la communication des résultats et des retombées de nos recherches à destination du grand public au niveau régional, national et international.

Schéma projet scientifique